Spibook ebook chrétiens gratuits

Thomas a Kempis

1380 - 1471

Portrait de Thomas a Kempis

Né à Kempen, en Allemagne (près de Cologne) en 1380, il est mort près de Zwolle en 1471. Son nom de famille était Hemerken (Hamerken), ce qui signifie « petit marteau » en bas-allemand.

En 1395 il fut envoyé à Deventer, à l'école des Frères de la vie commune. Il devint un copiste talentueux, capable de subvenir à ses besoins. Plus tard, il fut admis au couvent des Augustiniens du Mont Sainte-Agnès près de Zwolle, où son frère Jean l'avait précédé et avait été élevé à la dignité de prieur. Thomas fut ordonné prêtre en 1413 et fut nommé sous-prieur en 1429.

La communauté fut perturbée momentanément par le rejet de l'évêque d'Utrecht, Rodolphe de Diepholt et, en conséquence, par le pape. À part cela, Thomas mena une vie paisible, partageant son temps entre des exercices de dévotion, l'écriture, et la copie. Il a copié quatre exemplaires de la Bible, et l'une de ces copies est conservée à Darmstadt, en cinq volumes. Ses enseignements étaient très lus, et ses travaux abondent en citations bibliques, particulièrement celles du Nouveau Testament.

Sa vie est sans aucun doute caractérisée par ces mots, écrits en légende d'un tableau ancien qui serait son portrait : « en toutes choses j'ai cherché la paix et ne l'ai point trouvée, sauf dans les livres et le retrait du monde ». Le 11 novembre 1897, un monument fut érigé à sa mémoire en l'église Saint-Michel de Zwolle, aujourd'hui démolie.

Thomas a Kempis appartenait à l'école des mystiques qui s'étendait sur les rives du Rhin, de la Suisse à la Hollande, en passant par Strasbourg et Cologne. Il était disciple de Gérard Groote et de Florent Radewijns, fondateurs des Frères de la vie commune.

Tous ses écrits sont marqués par la dévotion et comprennent des billets, méditations, lettres et sermons, des vies de saints et diverses biographies. Des œuvres semblables à L'Imitation de Jésus-Christ, animées par le même esprit, prolongèrent sa méditation sur la vie et les bénédictions du Sauveur, ainsi qu'un livre sur l'Incarnation. Tous ses travaux expriment son adoration débordante pour le Christ.

Thomas a Kempis a été béatifié par l'Église catholique. Il est fêté le 25 août. Ses restes reposent depuis la Pentecôte 2006 dans la basilique Notre-Dame-de-l'Assomption de Zwolle.

Inscrivez-vous
à la mailing-list

Si vous souhaitez être tenu au courant de toute nouvelle publication.

Formulaire de contact

Pour toute question, pour signaler une erreur, un bug, une faute de frappe, merci d'utiliser le formulaire ci-dessous.


* Tous les champs sont obligatoires



Paypal